Twitter et la nature humaine
Articles,  Blog

Twitter et la nature humaine


Frédéric : Bah le truc c’est que sur internet en fait c’est un sport de s’offusquer Alexis : Oui, ils se jettent sur la moindre occasion le moindre petit mot qui peut être pris de travers Frédéric : c’est encore plus particulier sur Twitter en fait mais Alexis : C’est un vrai champ de bataille Frédéric : C’est un champ de bataille pourquoi parce que Frédéric : se plaindre est devenu le seul moyen d’exister pour beaucoup de gens en fait Alexis : Oui, clairement, oui Frédéric : Et si jamais ces gens-là arrête de se plaindre ils arrêtent d’exister. Je pense que de toute façon d’une manière générale la société est infiniment crispée aujourd’hui sur tous les sujets et c’est pas en crispant plus la société qu’on va l’arranger il a dit ça il a souvent entendu ça… Ah attention il y a une blague là où il sous-entend ça ! Je veux dire… Est ce que vous trouvez vraiment que les gens sont plus heureux aujourd’hui ? Pour moi c’est le grand drame en fait des réseaux sociaux c’est qu’il n’y a plus de milieux, il n’y a plus que les extrêmes. Elle donc il y avait du coup attiré les féministes en disant que : Hey regarder je suis attaqué par le Joueur du Grenier ! Alors que tout ce que j’avais fait c’était de lui répondre Il y a aussi ce truc de genre les gens célèbres n’ont pas le droit de donner sur Twitter Alexis : Oui c’est ça, sur Twitter tout le monde peut attaquer mais toi tu n’as pas le droit de répondre. Frédéric : C’est pour ça que je pense que les réseaux sociaux ça a vraiment été très néfaste sur une partie de la génération actuelle Valentin : Cette haine gratuite de mecs qui te suivent au final quand même, c’est à dire que le mec te Follow et il t’en met plein la gueule, mais pour rien en fait. On a tous ces problèmes quand j’étais une grosse notoriété d’avoir des gens qui te mettent plein la gueule Alexis : Mais après Twitter c’est un champ de bataille Valentin : Oui là là moi c’est devenu vraiment un truc où je suis moins en moins dessus Alexis : Il faut vraiment prendre du recul sur Twitter parce-que sinon il y a de quoi tomber en dépression ! Valentin : Oui, c’est ça, je prenais trop tous à cœur et j’ai arrêté en fait j’ai arrêté parce que… Alexis : C’est marrant car même avec une petite publication aussi neutre soit elle il y aura toujours quelqu’un qui va dire “Quoi ?!” Tu dis genre “Salut, ça va ?”… “Quoi comment oses-tu dire que NOUS allons bien !” Valentin : Si je Twitte “Salut ça va” (et j’avais fait l’expérience) il y a forcément une personne qui elle dira mot pour mot donc tu fais genre tu veux être sympa avec nous, qu’est-ce que tu veux ? (En étant super agressif) En fait je pense que les gens avec Twitter ont tellement besoin de se démarquer de devenir pas influent… tu vois ce que je veux dire. Il doivent montrer qu’ils sont là qui sont obligés de se dire ah je me catégorise J’ai un peu arrêter des blagues aussi parce que je comprenais quand même plein la gueule et encore une fois ça retombe sur le truc de la question d’avant c’est un mec qui a 200 abonnés il sort de chez pas où et il m’insulte d’homophobe de ouf je vois tellement des fois de tweets qui sont à 10 000 retweets parce que la meuf elle a mis un truc et puis tout le monde l’a clash et elle s’en prend plein la gueule. si tu as besoin de dire quelque chose et que tu le mets sur Twitter il y a rien de pire c’est le pire endroit pour se plaindre en fait Twitter […] Bon j’ai longuement hésité à faire cette vidéo de un parce que bon nombre d’entre vous n’ont pas de compte twitter et ne vont pas forcément bien comprendre tout ce que je veux dire et de deux parce que ça risque de me retomber dessus d’une manière ou d’une autre mais bon vu que je ne vis pas du tout de youtube si demain tout doit s’arrêter à cause d’un bad buzz ça ne changera pas ma situation personnelle depuis que j’ai fait ma série de vidéos sur le dark web j’ai reçu pas mal de mails me demandant quel était le pire site sur lequel j’étais tombé. Lors de mes recherches j’ai en effet effleuré en surface des sites bien glauque ou simplement illégaux mais bizarrement le site qui a réussi à le plus me dégoûté d’internet ne se trouve pas sur le dark web… oui vous avez vu dans le titre : Twitter alors j’en vois déjà venir certains : “Bah si t’aime pas Twitter personne n’empêche d’y partir !” j’y reste pour pas mal de raisons de 1 c’est important pour un youtuber d’être présent sur tous les réseaux sociaux pour informer sa communauté twitter étant de plus le réseau social où la communauté YouTube est la plus active de 2 au vu des problèmes de notification de vidéos qui ne vous arrive jamais twitter me permet au moins d’informer une partie de mes abonnés lorsque j’en poste une nouvelle, et de 3 Twitter est un réseau social très bien fait et très ergonomique pour échanger et parler loin devant Facebook Instagram et Snapshat de mon point de vue. Mais malheureusement il y a des jours où Twitter me débecte plus haut point ou devrais-je dire la nature humaine galvanisés par les réseaux sociaux ça fait plus de sept ans que je poste des vidéos sur cette chaîne Youtube et ça fait plus de six ans que je gère une page Facebook et un compte Twitter sur ces six dernières années j’ai toujours fait le même constat la même publication mot pour mot sur ma page Facebook ne sera pas du tout reçu de la même manière sur Twitter dans la grande majorité des cas j’ai beaucoup plus de retours négatifs pour ne pas dire haineux sous ma publication Twitter que sous celle de ma page Facebook et ça je peux l’expliquer par trois facteurs premiers facteurs contrairement à Facebook beaucoup de personnes sur Twitter utilisent des pseudonymes et profite donc de leur anonymat pour insulter les autres deuxième facteur les publications de ma page Facebook sont vus en premier lieu est en majeure partie par les abonnés de ma page Facebook donc des personnes qui de base apprécient mon travail ou ma personnalité Facebook n’est pas un réseau social où l’on partage des publications à outrances contrairement à Twitter où beaucoup retweet parfois 50 publications dans la même journée du coup lorsque je poste la même publication sur Twitter mes abonnés la voient, la retweet et ça arrive alors sur le fil d’actualité de leurs followers qui eux ne m’apprécie pas forcément. Il y a donc énormément plus de chances d’avoir des messages haineux sur Twitter avec la même publication même lorsque celle ci est complètement neutre. Pour mieux vous expliquer la situation je vais prendre mon exemple car c’est celui dont je peux le mieux parlé mais il faut garder en tête que ça concerne énormément de personnes Donc, il faut savoir qu’un bon nombre de communautés sur Twitter ne me portent pas dans leurs coeurs, et c’est peu de le dire, en effet j’aime aborder des sujets qui fâchent difficile à traiter souvent sujet à polémique comme le dark web, la pédophilie, les trolls du web, la maltraitance animale, la pensée radicale, ou encore le danger des neurosciences. J’aime également analyser des choses que je juge néfaste ou encore interviewé dernièrement des personnalités politiques comme Jean Luc Mélenchon c’est peut-être parce que je ne vis pas du tube que je peux me permettre de faire ce genre de vidéo justement mais bref cette ligne éditoriale me vaut souvent d’avoir certaines communautés à dos. Par exemple beaucoup de féministes et de Social Justice Warriors me détestent parce que j’ai osé donner la parole au Raptor Dissident dans une de mes vidéos sur la critique sur YouTube il y a deux ans. Également beaucoup de vegans me détestent parce que j’ai fait une vidéo contre la maltraitance animale tout en avoir manger de la viande deux fois par semaine, et que j’ai osé répondre à leurs commentaires. Ça m’a valu une cinquantaine de vidéos sur moi dont certaines avec le montage de ma tête sur le corps d’un boucher égorgeant des animaux l’ironie c’est que ma vidéo sur la maltraitance animale a fait devenir énormément de gens vegan et peut-être même plus que certaines chaînes YouTube dédiée 100% à cela. Il y a encore deux mois ont me traitais de spéciste car j’avais osé dire que j’étais le propriétaire de Floki. Et donc apparemment je le considérais comme un simple objet… mais bref… Sinon certaines personnes d’extrême droite mais reproche d’extrême gauche du fait d’avoir interviewé Jean Luc Mélenchon, et certaines personnes d’extrême gauche me reproche d’être d’extrême droite du fait d’avoir donné la parole au Raptor Dissident ! Qu’est ce que ça va être quand je vais faire une interview en 12 questions avec lui alors ? Y’en a même qui vont jusqu’à doubler tout le monde dans les files pour mes dédicaces lors de conventions pour me traiter aux efforts de fascistes devant tous mes abonnés : true story, Antox peut en témoigner On m’a également reproché d’avoir incité le grand public à aller sur le dark web et d’en avoir parlé alors que ce n’est pas mon métier. Certains encore me disent que lorsqu’on remet en question des choses néfastes sur youtube il faut soi-même être irréprochable, or surprise personne n’est parfait et je ne m’appelle pas personne. Ah, et j’oubliai, on me reproche également de ne parler que de choses négatives sur ma chaîne à croire qu’ils ont juste lui les titres de mes vidéos et n’ont jamais cliquer dessus. Bref, des raison plus débiles les unes que les autres dont certaines se contredisent toutes seules mais ça n’empêche pas qu’elle soient utilisées à toutes les sauces sur Twitter vous aurez beau traiter certains sujets de la manière la plus neutre possible on arrivera toujours à vous reprocher quelque chose comme on dit on ne peut pas plaire à tout le monde Attention je ne dis pas tout ça pour me plaindre, je m’en fiche complètement, ça ne va pas m’empêcher de continuer à aborder des sujets polémiques c’est juste pour vous expliquer ce que ça peut donc donner sur twitter Bref, du coup vous l’avez compris les retweet faut que ça arrive sur le fil d’actualité de l’une de ces personnes qui ne m’apprécie pas après tout ça pourrait s’arrêter là ces personnes pourrait très bien voir ma publication grincer des dents en voyant ma tête sur mon image de profil est passé à autre chose mais c’est sans compter le troisième facteur la recherche des retweet et des like à tout prix je l’avais expliqué dans mes vidéos “Prêts à tout pour se faire remarquer” et “Le culte de la célébrité” mais pour résumer contrairement aux précédents siècle l’humain aujourd’hui à la possibilité grâce à internet d’avoir facilement son quart d’heure de gloire, aussi éphémères soit-il Je dit “facilement” car ils ont en effet mille et une manières d’y arriver dans une qui se trouve être l’une des plus faciles cracher sur quelqu’un de plus connu pour attirer l’attention sur soi. Certains ne s’en privent pas et saute sur la moindre occasion, aussi minuscule soit elle quitte à déformer les propos de la personne concernée les sortir du contexte ou tout simplement mentir vu que Twitter et le réseau social dédié au partage à outrance avec son système de retweet en un clic c’est devenu l’endroit idéal pour ça. Il y a un aspect dans le fait d’être YouTuber avec lequel je suis moins à l’aise, c’est le fait d’être une personnalité publique tout ce que je dis va être analysée, décortiquée, sorti du contexte, je peux dire par exemple sur Twitter : “J’aime bien Jurassic Park” *Placement de produit pour Jurassic Park* *Ah c’est sûr et préfère parler des blockbusters plutôt que documentaire sur les bombardements en Syrie* *Mais Cyprien il s’en fout de ce qui se passe à l’étranger, ça…* *Cyprien n’aime pas les étrangers je vais le dire sur Twitter* *Cyprien est raciste ! 9000 retweets !* *Cyprien vous êtes raciste, vous répondez quoi à la polémique ?!* Au fil de mes six années passées sur Twitter je l’ai vus petit à petit se transformer en un champ de bataille où c’est le concours de celui qui va le plus dénoncés l’autre pour s’attirer les retweets et son quart d’heure de gloire Toutes les occasions sont bonnes à prendre Une personne connue a fait une blague que vous jugez de mauvais goût !? Vite il faut partager son tweet en le traitant d’un mot finissant par “phobe” est ainsi passé pour le noble défenseur d’une cause. Je ne dis pas qu’il ne faut pas défendre ses nobles causes mais certains en abusent à tort et à travers dans leurs seuls intérêts personnels Vous ne pouvez pas saquer un YouTuber ?! Vite, cracher-lui dessus pour qu’il perde son sang-froid et vous répondre amenant alors sa communauté avec lui, vous pourrez alors vous faire passer en victime écrit au harcèlement Car oui, il faut le savoir quand on est un YouTuber connu on n’a pas le droit de répondre à une personne qui nous insulte, car vous pouvez être sûr que celle-ci vous accusera alors de lâcher votre communauté sur elle car votre réponse affichera son tweet haineux et certains de vous abonner ne manqueront pas d’y répondre également et s’il n’y a aucune opportunité qui se présente ce n’est pas grave il y a d’autres solutions ! vous pouvez par exemple à faire défiler le mur twitter d’une personne célèbre à la recherche d’un vieux tweet à ressortir lorsqu’elle n’était pas encore connues et ainsi l’affiché devant tout le monde certains n’hésitent pas à scrollé des milliers tweete pendant des heures pour revenir 4 à 5 ans en arrière et trouver le tweet croustillant qu’ils cherchaient si vous avez la flemme de faire défiler de milliers tweets pour trouver la perle rare vous pouvez sinon déformé les propos d’une personne connue que vous n’aimez pas et ainsi la faire passer pour ce qu’elle n’est pas avec un peu de chance vous obtiendrez un certain nombre de partage qui l’obligera à répondre et à vous donner encore plus de visibilité bien sûr comme sur tous les réseaux sociaux liés à la possibilité de bloquer une personne pour que celle ci n’ait plus accès à vos publications mais là encore c’est sans compter les concours malsain qui règne sur twitter lorsque vous bloquez une personne qui m’ait par exemple constamment des tweets et ne sous chacune de vos publications elle se vante alors à tous ses followers que vous l’avez bloqués et par la même occasion essayent de faire croire que vous êtes susceptible et contre la liberté d’expression ah bah quand je vous dis que toute occasion est bonne à prendre c’est vraiment toutes les occasions ! il y en a même certains qui ont comme objectif d’être bloqué par le plus de célébrités possible et n’hésite donc pas à cracher sur chacune d’elle pour avoir un pokédex bien rempli qu’ils affichent fièrement sur leur profil en gros ces gens font le concours de celui qui sera le plus détesté par les célébrités pour frimer devant leur followers parce que : “tu as vu ils sont trop déviants et malpolis, c’est trop dark quoi” On pourrait se dire qu’on a ici atteint le summum de la connerie humaine Mais il y a encore pire que ça, comme j’ai pu le dire certains n’hésitent pas à mentir pour attirer l’attention sur eux avec de la bonne grosse diffamation, on voit de plus en plus de personnes inventer de fausses histoires malsaine avec une célébrité pour la foutre dans la merde et s’assurer au passage beaucoup de visibilité à croire qu’elles ne savent pas que la diffamation publique est punissable d’une amende de 12000 euros tout comme l’injure publique d’ailleurs bizarrement la personne concernée est toujours une personne très suivie sur Twitter bah oui on doit quand même pas inventé une histoire avec une personne lambda ce ne ne servirait à rien ce qui m’amène à mon ressenti personnel en tant que YouTuber sur Twitter c’est quelque chose qu’on remarque très vite le fait d’être suivi par pas mal de personnes en devient dangereux plus vous êtes suivi plus des personnes voudront utiliser votre célébrité à leur avantage en la retournant contre vous, ainsi ces personnes sont à l’affût de la moindre erreur du moindre mot de trop ou de travers, de la moindre petite bête pour sauter dessus comme des charognards dès que l’occasion se présente Vous l’aurez compris on n’a donc pas le droit à l’erreur et on doit réfléchir au moindre mot qu’on écrit sur twitter sous peine de s’en prendre plein la gueule car certains veulent un peu d’intention sur eux le pire c’est que même lorsque vous supprimez l’un de vos tweets après vous êtes rendu compte de votre maladresse ou après vous êtes rendu compte d’une interprétation dont vous n’auriez pas pensé vous pouvez être sûr que certains leur ont déjà screen et se feront une joie de partager l’image de votre tweet maladroit ça nous est tous déjà arrivé de twitter un truc débile sans avoir réfléchi… De regretter de supprimer direct après mais le problème c’est que sur internet, il y a celui que l’on appelle *Peter le screener* *Oui c’est peter le screener !* *Il passe ses journées sur les réseaux* *à la quête d’une lémique-po (polémique)* *Dès qu’il a trouvé* *MAJ+ALT+3 enclenché* (Impr é c marche aussi) *Te voici désormais piégé à tout jamais* *Peter* Bref tout ce que je vous dis peut vous sembler assez flous sans véritable illustration mais pourtant ce ne sont pas les exemples qui manquent le problème c’est qu’en partageant les tweet en question je ne ferai que leur donner encore plus de visibilité alors que c’est ce qu’ils cherchent donc je vais malheureusement devoir m’en passer tout ce que je peux vous dire c’est que quand vous êtes la cible de ce genre de personne et que l’étincelle qu’ils allument devient pour leur plus grand bonheur un énorme brasier il faut savoir prendre un sacré recul car ça peut parfois durer des semaines bon nombre d’internautes retweet sans trop réfléchir lorsqu’ils voient le tweet haineux passer, parce-qu’ils sont d’accord avec la personne, parce-qu’il n’aime pas la personne ciblée, ou tout simplement parce-qu’ils aiment le drama Pour eux, ils ne font qu’appuyer sur un bouton virtuel sauf qu’à la fin on arrive à des dizaines de milliers de partage d’un tweet mensongers à votre encontre ou déformant complètement vos propos c’est comme si des dizaines de milliers de personnes vous pointez du doigt en vous crachant dessus ! J’imagine que c’est leur façon de dépenser leurs frustrations quotidiennes… Bien sûr je le redis je ne vous explique pas tout ça pour me plaindre en six ans j’ai eu le temps de m’y habituer de savoir prendre le recul nécessaire ça ne m’affecte quasiment plus maintenant. Je me suis pris en exemple mais ça concerne chaque personne plus ou moins suivie sur twitter pour en avoir discuté avec plein de YouTuber, ils sont tous de cet avis seulement ils n’ont pas forcément l’occasion d’en parler sur leur chaîne de gaming, de top, etc… je veux juste essayer de sensibiliser sur le sujet car voir de formidables outils d’échange se transformer peu à peu en champ de bataille m’attriste vraiment… certains diront qu’il ne faut pas leur prêter attention parce que c’est ce qu’ils cherchent comme les trolls mais dans ce cas là les choses ne bougeront jamais. Twitter est devenu un déversoir de haine entre ceux qui cherchent de manière malsaine avoir quelques retweets et les extrémistes en tout genre capable de vouloir la mort de ceux qui ne pensent pas comme eux tout en brandissant l’étendard de la tolérance Est-ce normal que certains reviennent du coup à s’autocensurer de peur que leurs propos soient déformés ? Twitter n’est qu’un outil technologique en tant que tel ce sont ses utilisateurs qui choisissent d’en faire bon usage ou non… Comme un marteau certains vont s’en servir pour construire des choses tandis qu’une fraction voudra s’en servir pour faire du mal à autrui Réfléchissez juste deux fois avant de partager un tweet haineux renseignez vous prenez du recul malheureusement de moins en moins de personnes s’en donne la peine qu’un nous sommes dans un mode de consommation fast food où des centaines d’informations nous arrivent chaque jour sans qu’on ait le temps de les examiner ENFIN BREF évidemment certaines personnes sur twitter ne manqueront pas de déformer tout ce que je viens de dire dans cette vidéo et j’en vois déjà certains la partager en disant que je ne fais que de me plaindre de toute façon comme je l’aï toujours dit, les gens comprennent ce qu’ils veulent comprendre, et les gens entendent ce qu’ils veulent entendre Les réseaux sociaux sont devenus le prolongement nous même pour le meilleur comme pour le pire. On dit souvent et moi le premier que Twitter ce n’est pas la vraie vie, mais ça peut malheureusement a mené à de graves répercussions dans la vie réelle on le constate avec le nombre croissant de suicides à cause de vagues d’harcèlement sur internet Je finirai donc sur une question dont je vous laisse répondre en commentaire Est-ce que les réseaux sociaux n’ont fait que dévoiler la véritable nature humaine où ont-ils profondément transformé nos comportements. Les réseaux sociaux n’ont fait que dévoiler la véritable nature humaine. Une pensée aux fidéles abonnés écrivants les sous-titres

100 Comments

  • KaraL

    Excellente vidéo avec un excellent résumé de la situation bien présente sur Twitter et les réseaux sociaux en général.
    En tant qu'influenceurs, lire, relire et re-relire ses tweets avant de les envoyer devient un vrai calvaire. Twitter, ce sont des caractères limités dans une boite de dialogue riquiqui qui nous pousse à être concis dans nos messages, lesquels s'en retrouvent forcément déformés par les individus désireux d'un peu de drama.

    Pour répondre à ta question, je pense très profondément que les RS ont transformé notre manière de voir autrui. Ils donnent du crédit à des mouvements et des pensées dangereuses (pédopornographie etc…), en réunissant des gens avec les mêmes "passions", les confortant ainsi dans l'idée que leur manière de penser n'est pas illégale/déviante.
    Les RS, c'est aussi la sécurité de l'anonymat, l'insulte gratuite qui fuse facilement et ce, dès le plus jeune âge. Je reçois parfois des insultes très salées provenant de comptes Youtube gérés par des enfants de 8 ans. De 8 ans. A cet âge, sans Réseaux Sociaux ni Internet, j'étais occupée à me socialiser dans la vraie vie et j'apprenais à respecter les autres.
    Les RS, c'est cette impression que le respect est une barrière brisée puisque "virtuelle". On dit ce qu'on veut, on fait ce qu'on veut. Aucune répercussion et donc, aucun apprentissage sur les véritables conséquences de nos actes sur la vraie vie. Quand des milliers de Retweets prennent pour cible une personne isolée qui a écrit un message sans réfléchir et se fait lyncher, c'est visiblement pas grave car "je n'ai fait que Retweeter, je trouvais ça marrant". Je pense sincèrement qu'il faut éduquer les jeunes et futures générations aux conséquences du virtuel sur le réel.

  • Yann Sens

    Pour répondre à ta question, si l'homme a bien une "nature", c'est celle de s'adapter, d'être constamment en mouvement. Donc, la conscience de l'homme est déterminé par les moyens qu'il a de comprendre et de transformer la nature, ainsi que ses semblables. Je pense qu'un outil est neutre, mais qu'il se développe dans un contexte plus globale, et que c'est ce contexte qui détermine ce que tu appels la "nature humaine" Ainsi que la "nature" de l'outil développer et utiliser. Pour l'outil qu'est Twitter, ou que sont les réseaux sociaux, je dirais que c'est la concurrence, que l'information que nous transmettons doit être compétitive et que nous sommes nous même en compétition. Pour moi tout est question de structure. Tergiverser sur la nature humaine est une perte de temps, une abstraction. Un réseaux social non marchand ne contiendrait pas les mêmes contradictions d'après moi que celles que tu exposes ici. Malheureusement je n'ai pas de preuves, ce n'est qu'un raisonnement que j'essaie de maintenir cohérent avec la réalité pour pouvoir la changer efficacement. Mais va construire une plate forme d'échange d'information horizontal dans une société régit par la marchandise et donc la concurrence… Tout le problème est là, dans les contradictions dans lesquels nous enferment le capitalisme (ça devait venir hehe). Pas dans une constante "nature" de l'homme. Rien n'est contant en société ou dans la vie, il n'y a que des étapes transitoires. Évidemment chaque être vivant pense avant tout à son propre organisme (peut être aussi à celui de sa progéniture ou de sa ruche comme pour les abeilles, qui en est/sont le prolongement, mais dans de rares cas uniquement…), seulement extrapoler ce fait ne sert à rien et masque le vrai problème. Attention à ne pas confondre cause et conséquences. Mais bon après je dis tout ça dans l'optique de provoquer un changement. Difficile de changer quelque chose qui a une nature intrinsèque. Mais… Dans tous les cas, est ce l'homme qu'il faut changer ? Je ne pense pas, c'est même totalement stupide et digne des plus vieilles religions.
    C'est les structures qui changent et les hommes, ainsi que leurs outils, qui s'y adaptent. Déterministe ? Matérialiste ? Moi ? Qu'est ce qui m'a trahi ? 😉

  • Thomas Collonvillé

    Tres pertinent, merci de ta prise de position, tu rejoins mon avis et celui de Lê (@Science4All) dans cette video (https://www.youtube.com/watch?v=d1Des_7CBxY&index=3&list=PLtzmb84AoqRT82KsI_16OddTtFiBTaxvE) … si seulement les gens essayaient simplement de briller par leur réalisations et non par leur destructions…

  • Dracolombe Musique

    Les réseaux sociaux ne sont qu'une goutte dans l'océan qu'est la connerie humaine ! … La force des cons c'est d'être ensemble, et la connerie augmente exponentiellement en fonction de la quantité que représente "ensemble".

  • Tony R.

    Le problème des "va t'en guerre", à mon avis, et surtout que la plupart/majorité sont des gens fainéants et qui ne veulent pas prendre le temps de penser et de prendre du recul sur: les causes qu'ils défendent, les gens avec qui ils interagissent et surtout eux mêmes, ils ont souvent plutôt une haute estime d'eux et ne se renseignent que de façons sommaires sur leur centres d'intérêt (leurs causes) avec une seule source ou plusieurs mais avec le même avis sans jamais peser les pours et les contres et surtout se mettre dans la peau de l'autre .

    Bref un manque de connaissance de soi même, un manque d'envie de prendre le temps pour réfléchir et des gens qui s'estiment comme des grands soldats nobles (mais derrière leurs écrans génial les combattants)

    Donc vaut mieux éviter au max les relations virtuelles…. même si c'est toujours plus facile à dire qu'à faire… :p

  • John XYZ

    Je ne peux pas répondre à ta question finale car je pense qu'elle est biaisée, au sens où je suis convaincu que le problème ne vient pas de la nature humaine ("On ne nait pas mauvais, on le devient.", tu connais les bails.) mais de l'éducation que l'on reçoit, lequel détermine notre comportement, sur Twitter ou ailleurs. A la limite, certains facteurs environnementaux (ex: géographique, financier, professionnel, etc.) dans lequel on évolue peut nous influencer jusqu'à un certain degré, en modifiant notre niveau de frustration par exemple, mais ça ne déterminera pas notre manière de répondre à un twitt, par exemple. Je peux parfois être très triste, en colère ou très choqué par un message et tout de même y répondre sans déverser toute ma haine car je suis une personne bien élevée.

    Je pense en revanche, Absol, que tu as toi-même répondu à cette question finale plus tôt dans la vidéo en comparant l'outil Twitter à un marteau et sur la manière de s'en servir : construction ou destruction. La preuve en est si je modifie légèrement ta question tout en conservant son sens : "Est-ce que les marteaux n'ont fait que révéler notre nature de destructeur ou ont-ils profondément transformé notre nature, de constructeur à destructeur ?" Ni l'un ni l'autre, un seul mot : Éducation. C'est lui qui détermine si on s'en sert pour construire ou détruire. (Bien entendu, on peut très bien détruire le twitt de quelqu'un par un commentaire construit.)

    Voilà, voilà ! Après, c'est juste mon avis et, comme dirait l'autre, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un ! 🙂 #Lapoésieàlafrançaise

    Une excellente vidéo, comme d'habitude !

  • TUTO LOL

    Super vidéo vraiment j'aimerais bien que tu face une vidéo sur le #balancetonyoutubeur c'est un sujet sensible mais j'aimerais bien savoir se que tu en penses

  • Alexandre V

    6:00 Je suis d'extrême droite et j'avoue que je te considère comme un gauchiste lobotomisé par les lobbys judéo-communisto-tueures de petits chatons.

  • Antoine R

    Ton intro résume beaucoup de choses. Malheureusement dans la vie c'est pareil, mais Twitter permet de gerber sa haine en restant anonyme..

  • S.E.M.A

    Absol, j'aurais tendance à appeler ça,l'effet piloris on sait que l'autre est exposé et nous même moins seuls que ce que l'on croyait. Cest extrêmement triste mais ça a toujours existé

  • Aki Zeith Studio

    Impossible pour moi de répondre à ta question finale. Je suis malheureusement d'accord avec tout ce que tu dis dans cette vidéo. e constat que j'en ai fait, c'est qu'à l'heure où je lancerais officiellement le projet que je construis, il sera nécessaire de protéger cette vie privée, et de garder une porte de sortie pour disparaître aussi vite que je serais arrivé. De ce fait, les You Tubeur dont on connait l'identité est plus vulnérable qu'un You Tubeur qui propose un contenu sans forcément afficher son visage ou son identité réelle. C'est malheureux, mais au stade où nous en sommes arrivés, je n'ai trouvé aucune solution pour m'assurer une certaine sécurité à ce propos.

  • Ramses Amon RA

    Il était une fois, un/une bobo racisto-gauchisto-vegano-feministo-bien pensant(e) qui dénonce les gens et la société dans laquelle ils vivent et don't (pourtant) il/elle s'en fou éperdument …………le comble du comble..L'OUROBOROS

    Bienvenu dans l'humanité 2.0

  • minutewaiter

    Pour répondre à ta question de fin, je dirais les deuxIls ont révélé, encensé et exacerbé la vraie nature des gens, mais ce faisant, il s'agit d'un changement de comportement des gens, car sans ça ils ne seraient pas devenu ce qu'ils sont aujourd'hui (les gens)

  • faouzi habbaj

    après 165 comptes déjà bloqués j'ai appris a signaler que le contenue de mes tweets est choquant la double identification éviter les browsers et ne pas envoyer plus de 3 tweet d'insultes "consécutives" a la meme personne …………et dire tous ce que je veux
    ah twitter n'aime pas tor.

  • Asther

    Espèce de fachiste, machiste, d'extrême gauche, tueur d'animaux, esclavagiste de chien, négatif et polémiste.

    Ah et sataniste aussi, ton t-shirt noir rappelle satan !

    Sinon ça va ?

  • Red Hawk

    Je suis sur les réseaux sociaux( juste Twitter) , je suis jeune et personnes ne m'insulte…… ah oui j'ai pas d'amis. 😣 enfait jm'en blc d'avoir de la fame comme disent mes potes

  • Izuna Uchiha

    Ce plaindre n’est clairement pas un moyen d’exister beaucoup de gens font sa pour ce vider, j’suis d’accord avec Seb mais faut pas faire de généralités

  • Dragon Cat

    Je pense que le problème n'est pas les RS mais les gens. C'est tellement facile de faire sur internet quelque chose
    qu'on oserait pas faire IRL qu'on en profite pour laisser aller nos désire les plus sombres, comme se défouler sur
    quelqu'un par exemple.

  • Truc Muche

    Les réseaux sociaux ont a la fois modifié notre comportement et révèlent l'évolution constante de la nature humaine. Dénoncer est désormais plus naturel que d'agir, par peur que chacune de nos actions soient dénoncées.

  • Alex J-Xanders

    Le problème sur Twitter et les réseaux sociaux en général, c'est que la plupart des dégénérés ressentent un sentiment d'impunité. Donc ils disent ce qu'ils veulent.

  • zenox1000

    je regrette pas de fuir cette poubelle d'internet, ou plutôt ce collège d'internet, vu la description qui en est fait ça me rappelle des souvenirs…

  • Lexweights

    Pour répondre à la question finale. Je pense que les réseaux n'ont pas transformé la nature humaine loin de là. Ils lui permettent de s'exprimer plus librement. Dans la vraie vie 90% des haters parlent dans le dos et non en face parce qu'en parlant derrière, ils n'auront pas à nous affronter. Sur internet, la distance créée par l'informatique et l'anonymat permettent soit, d'éviter cet affront en se dissimulant, soit de ressentir un semblant de courage et de fierté. Ce pourquoi à mon sens, les comportements que l'on voit sur internet ne sont que le reflet exacerbé de ce qu'est la nature humaine.

    Enfin pour donner mon avis en ce qui concerne cette vidéo que je trouve excellente et très réaliste voir exacte, je la trouve néanmoins un peu inutile car il n'est pas possible de changer la nature humaine. La moyenne des gens sont cons ou en tout cas complètement abrutis et aveuglés les uns par les autres. Certains (les white knight par exemple) essayent de défendre des causes ou des valeurs, sans même les comprendre, non pas par vertu ou éthique mais par simple besoin de reconnaissance. Même en unissant nos forces on ne pourra pas changer la nature humaine de la même manière que le FBI n'arrêtera jamais la cybercriminalité car en fermant un site, un autre ré-ouvre et le remplace et ainsi de suite…
    Je pense que le seul moyen de combattre ces gens est de les ignorer complètement, il ne gagneront ainsi jamais le crédit qu'ils attendent, et de continuer à parler plus fort. Ils échoueront dans leur misérable vie et ce n'est pas notre problème.

    Enfin dis-toi qu'une pub, bonne ou mauvaise reste une pub. Et ces gens qui disent du mal de toi regardent tes vidéos et parlent de toi. Beaucoup on réussi dans la vie en se servant intelligemment de la haine des gens pour gagner de la visibilité et faire croître leur business ou leur audience comme dieudo par exemple… Bref, laissons-les parler sans pour autant porter de l'attention à ce qu'ils disent.

  • Ren Ookami

    La réponse est surement "un peu des deux" comme d'habitude avec ce genre de questions.
    Les gens ont plus de possibilité de s'exprimer sans affronter les conséquences sous le masque des pseudonymes, donc plus de gens s'en rendent compte et changent leur façon d'agir. C'est un cercle vicieux comme un autre, et comme toujours c'est ceux ne portant pas de masque (les cibles dont on connait l'identité) qui payent au final.

    Le vrai soucis c'est que ça ne s'arrête plus aux réseaux sociaux.
    Peu importe ce qui est dit "vite fait" en croisant une personne dans la rue ce sera répété, déformé; que ce soit à un proche en rentrant chez soi ou en téléphonant à un ami dès la personne partie, pour partager l'info croustillante sans recul; dans la minute. Alors certes, les commérages ça existe depuis toujours, mais ça devient une norme assez dangereuse d'adopter le "partage de réactions à chaud" comme moyen de communication principal. Et ça ne concerne pas que les jeunes, loin de là.

    Je ne souhaite à personne de se prendre l'effet boule de neige en pleine face pour avoir trouvé le courage de répondre honnêtement à la question suivante:
    "Tu as l'air au bout du rouleau…Qu'est ce qui se passe?"

  • Ren Ookami

    La réponse est surement "un peu des deux" comme d'habitude avec ce genre de questions.
    Les gens ont plus de possibilité de s'exprimer sans affronter les conséquences sous le masque des pseudonymes, donc plus de gens s'en rendent compte et changent leur façon d'agir. C'est un cercle vicieux comme un autre, et comme toujours c'est ceux ne portant pas de masque (les cibles dont on connait l'identité) qui payent au final.

    Le vrai soucis c'est que ça ne s'arrête plus aux réseaux sociaux.
    Peu importe ce qui est dit "vite fait" en croisant une personne dans la rue ce sera répété, déformé; que ce soit à un proche en rentrant chez soi ou en téléphonant à un ami dès la personne partie, pour partager l'info croustillante sans recul; dans la minute. Alors certes, les commérages ça existe depuis toujours, mais ça devient une norme assez dangereuse d'adopter le "partage de réactions à chaud" comme moyen de communication principal. Et ça ne concerne pas que les jeunes, loin de là.

    Je ne souhaite à personne de se prendre l'effet boule de neige en pleine face pour avoir trouvé le courage de répondre honnêtement à la question suivante:
    "Tu as l'air au bout du rouleau…Qu'est ce qui se passe?"

  • The Fairypie

    Pour répondre à ta question en fin de vidéo je serais du genre à dire qu'il n'y a pas de nature humaine. Les gens font ce qu'ils veulent/peuvent avec les outils dont ils disposent. Donnez un outil d'expression comme twitter et les gens s'en serviront dans toutes les configurations possibles, les meilleures et les pires. Des plus extrêmes aux plus raisonnables

  • The marmotte

    ils dévoiles la nature humain on est une espèce fourbe des qu'ont peut cracher sur quelqu'un dans ca tête on le fait alors caché derrier des speudos la

  • Diane Diane

    De ce que j'entend des utilisateurs de Twitter d'en ensemble j'ai l'impression que c'est comme dans la vraie vie mais exacerbé au max pas dans le bon sens…

  • Océane Hathaway

    Quand jevais sur twitter, c'est que je m'ennuie. Et en généra, je referme l'application "énevée", d'avoir vu certains tweets passer…

  • mis hermione 79

    Qui n'a pas twitter comme moi? Enfin si j'ai un compte mais j'ai toujours pas compris comment ça marche avec les hashtags et abonnement désabonnement si quelqu'un peux m'expliquer comment publier un texte car sur le site je comprends pas comment ça marche merci

  • orane durand

    Tiens c'est bizzare, pourquoi es que je n'ai jamais eu des notifications sur ces vidéos ? Ha oui : Youtube !!
    Bon je vais quand même donné mon avis : Franchement tu es super et je trouve que tu organises bien tes vidéos, avec des propos cohérent !

  • Oscar7468

    "La nature humaine GALVANISEE par les réseaux sociaux"!!
    J'adore cette formule; une vraie trouvaille! car les réseaux
    sociaux (parmi bien d'autres choses, tout ce qui implique
    des échanges et donc des conflits et de l'animosité parfois
    haineuse plus souvent que de la tendresse et de la complicité
    affectueuse, ou je me trompe fort), REVELENT en effet la
    nature humaine plus qu'ils n'agissent nocivement sur elle
    en la transformant dans un sens négatif; je n'ai pas de compte
    twitter pour ma part, mais FB et même simplement de
    nombreux commentaires de vidéos où se heurtent les opinions
    contraires jusqu'à la grossièreté et au fanatisme les plus délirants,
    quels que soient d'ailleurs les sujets en question, suffisent je trouve
    pour faire froid dans le dos.

    Les femmes sont loin d'être exemptes de méchanceté, mais comme
    par hasard, ce sont le plus souvent, et de loin, les mecs qui trouvent
    le moyen d'"aller le plus loin", pour parler décemment, -tout comme,
    à mon avis du moins, la droite quand elle est au "pouvoir", trouve
    toujours les moyen d'être encore pire que la gauche, en politique,
    et l'ignominie même est chez la gent "couillue" monnaie courante.

    Mais cela n'a-t-il pas toujours été le cas, même sans réseaux sociaux:
    toujours, depuis qu'est apparue notre charmante espèce, dont les
    premiers représentants encore primitifs auraient mieux fait de rester
    singes des savanes, si déjà ils ne pouvait plus retourner à l'état,
    et retrouver les moeurs, par exemple, des gentils bonobos , ce que
    reflète peut-être vaguement le mythe de l'Eden, de la faute originelle,
    nostalgie vague d'un paradis perdu?

    Bref: si nous sommes "méchants", ce n'est pas par choix, pour le pur
    plaisir de faire le mal, douteux privilège accordé à quelques
    psychopathes sadiques…
    Mais plutôt nous sommes et agissons selon ce que l'évolution des 
    espèces a fait de nous, je crois;

    Dieu n'existant pas, il est excusé; mais la vie elle-même n'est-elle pas
    foncièrement, pour l'essentiel,
    cruauté, souffrances et bien entendu, mort, cette mort qui à la fois
    la nourrit et à laquelle elle succombe, dans une alternance de cycles
    dantesques aussi éternels qu'absurdes…

  • Houtarou Rayane

    Réponse à chaud :
    Les réseaux sociaux ont à mon sens permis à l'humain d'agir comme il l'aurait toujours voulu au plus profond de lui. En effet, on a tous voulu, à un moment ou à un autre, pouvoir faire taire ou descendre une personne qui nous a fait du mal/qui fait du mal/ou parfois qu'on aime tout simplement pas (à des degrés différents en fonction de l'époque, du lieu, de l'éducation, de l'évolution, etc…).

    En un mot : l'anonymat. Comme tu l'as si bien dit, Facebook n'est pas autant gangréné par la haine que Twitter. Sur Facebook, j'ai l'impression de lire des commentaires qu'on pourrait vraisemblablement dire et assumer dans la vraie vie, alors que sur Twitter… parfois, tu te demandes si tu es sur la planète des anthropophobes.

    La nature humaine est hétérogène, pour le meilleur et pour le pire. On dit que l'être humain est fait pour vivre en société. Il s'agit en effet d'un besoin. L'être humain a besoin d'autorité (et j'ai pas dit autoritarisme). Ce sont les répercussions dues à ses actions qui empêchent l'humain d'agir comme un monstre. Sans répercussion, le mimétisme et le sens du profit prennent le pas. Exemple tout bête :
    Traverser un feu rouge piéton s'il n'y aucune voiture.
    Contrainte : La loi m'y interdit
    Intérêt : Sensation d'avoir gagné du temps
    Mais si l'on est un minimum scrupuleux, on ne passera pas, sauf si…
    Mimétisme: Tout le monde le fait ? Pourquoi pas moi ?
    Si une pratique se repend, difficile d'appliquer les sanctions adéquates, donc impunité, et ainsi de suite… cercle vicieux.

    On peut extrapoler ça sans aucune gêne sur Twitter.

    Au final… j'en conclue que l'anonymat, la sentiment d'impunité ainsi que l'intérêt gagné pousse de plus en plus de monde à agir de la sorte… pour notre plus grand malheur :'(

    Mais bon, restons positif… étant donné l'état dans lequel on est, je crains fort qu'une dictature arrive dans un futur proche pour tout réglementer à la ponctuation près… Enfin, on verra bien !

    La paix sur vous tous entre temps :')

  • I do not comprehend

    Réponse évidente : C'est bien la nature humaine qui joue. L'être humain s'est toujours servi du mouvement de foule pour stigmatiser voir lapider ses pairs, on en trouve des traces évidentes dans le Moyen-Âge, mais aussi à travers le monde. Noyé dans la masse, tu es aussi invisible qu'avec un pseudo sur Twitter. En bref, le problème n'est pas Twitter, mais bien ses utilisateurs qui s'en servent pour faire valoir leurs pire facettes en toute impunité.

  • Guillaume Ternoy

    En fait, c'est un peu comme la règle 34 : peu importe le génie d'une création humaine, celle-ci sera toujours pervertie pour foutre la merde..
    Et selon moi, les réseaux sociaux ne font que dévoiler la nature humaine. Comme je l'ai dit, y aura toujours des gens pour dévier le but premier d'une invention géniale (le courant alternatif ? CHAISE ELECTRIQUE ! Un couteau pour couper son repas en plus petites portions mangeables ? DES EPEES POUR TRANCHER DU GUEUX ! De la synthétisation de plantes médicinales pour des médocs ? CREONS NOS DROGUES DURES QUI DETRUIRONT LA VIE DES ADDICTS ! L'aviation, l'automobile, tout ce qui descend de la roue ? BOMBARDIERS, CHARS D'ASSAUT ! Des réseaux sociaux pour permettre aux humains de communiquer avec davantage d'aisance ? L'OUTIL ULTIME DU CLASH A OUTRANCE POUR LES SJW)…voilà voilà…

  • Boris B

    On se rassurera en se disant que la durée de vie d'un tweet est de 45 minutes environ.
    Pour les screeners, on peut toujours mettre en doute leur capture d'écran (montage Photoshop, etc)…

  • tom_m_dn T

    Qu’à-tu comme manga à part one pièce pour changer de sujet qui me déprime ho mon dieu les gens ne peuvent pas vivre tranquille leur vie aller faire une promenade en campagne se détendre ils n’ont rien d’autre à faire
    Heureusement que Peter le screen et est là pour nous faire rire

  • tom_m_dn T

    J’ai rêvé dn avoir le pouvoir de mettre une baffe à distance au personne dont j’avais vu des insultes écrites sur les réseaux/YouTube

  • Dô Crâne

    Pour répondre à ta question je pense que la réponse est les 2 c'est juste que au jour d'aujourd'hui sa se voit plus. Sinon un like pour ta vidéo qui est toujours plaisant à voir et de bonne qualité 🙂

  • mrdarki le peluchophile

    Etrangement les deux YouTuber cité sont plus tourné vers la droite, je ne sais pas si c'est une coïncidence mais osef

  • Alex Super

    Le truc c’est que les gens qui ont des pseudonymes ont des problèmes, des moments dans leur vie qui leur fatigue et il se défoule sur Twitter

  • Shisui Infini

    Pour répondre à ta dernière question, je dirais un peu des deux. Tu l'as dit toi-même, twitter, ou les réseaux de façon générale, ne sont que des outils. Or, l'humain reste un animal, et il a sans doute ce besoin enfoui (ou non) de propager sa propre existance. C'est très mal dit, mais ce que je veux dire par là, c'est faire le parallèle avec les autres êtres vivants qui vivent pour pérenniser leur propre patrimoine génétique.
    En soi, l'humain ne cherche lui aussi qu'à se pérénniser, et il le fait de façon primitive, en écrasant l'autre, s'il n'a pas un minimum de recul. De façon instinctive, tous les outils sont bons pour ça. Et la perversité de l'outil "réseau social" renforce sans doute le phénomène, car tu l'as aussi dit, ça peut apporter un moment de gloire même très bref, qui vient galvaniser l'égo, et fait repartir la machine…
    o/

  • Haganeren

    Je suis peut être en dehors des réalités mais n'est-ce pas aussi une question de nombre ?
    Statistiquement, lorsqu'on balance un truc, il y en aura forcément un qui va mal comprendre et vu que Twitter est plus présenté comme étant un outil de communication contrairement à Facebook, il ne manquera pas de le dire sincèrement… Ou à liker une personne qui pense comme lui. Pour lui c'est une action qui prend un temps extrêmement court mais pour celui qui a balancé le commentaire, c'est autant de crachat à la figure. Je ne suis pas sûr que les gens étaient plus heureux dans les années 90, on avait juste moins l'occasion d'entendre les voix de tout le monde. Je ne parle même pas du fait que l'on a tendance à commenter lorsqu'on a quelque chose à dire ce qui augmente la probabilité que ce soit négatif.

    Du coup… A la question posée, je dirais que ce n'est pas tant que ça a révélé quelque chose chez l'homme ou changé son comportement mais plutôt que le système a été fait de tel sorte qu'on se trimballe toujours avec une loupe qui zoom toujours sur les minorités bruyantes.

  • Antenor Peterson

    Les réseaux sociaux ne fait que révéler ce qui était latent en nous. Tisseron nous dira qu'ils viennent accentuer les désirs qui ont toujours exister en les donnant de nouvelles caractéristiques. Je n'utilise pas Twitter mais je trouve pertinent tes remarques. Mes observations par rapport au partage de certains sreenshort me prouvent ce coté dichotomique dont tu parles, ça va toujours aux extrêmes.

    L'important sur les réseaux sociaux c'est d'apprendre à inhiber dans le sens de Houdé, c'est-à-dire en ce sens prendre du recul avant d'écrire, partager et commenter quelques choses.

  • Perchat

    Twitter c'est le cancer des réseaux sociaux. La connerie humaine était déjà la avant les réseaux sociaux, Twitter avec son anonymat à permis à beaucoup de Jean frustré de montrer à quel point ils pouvaient l'être

  • Negi Springfiel

    Je réponds un peu tard à la question mais pour moi, les réseaux n'ont fait que dévoiler la nature humaine qui était en fait déjà connu et n'a fait que l'accentuer très fortement (comme beaucoup de choses aujourd'hui). En effet, l'être humain a toujours évolué dans un groupe, groupe se formant en général d'un leader et d'une personne rejeté et harcelé. Aujourd'hui divers groupes coexistent et n'existe et ne se voit exister que par le dénigrement d'un autre groupe (ex: les vegans vs ceux qui mangent de la viande, les sjw vs tout ce qui est en dehors des choses approuvé par le groupe dans lequel il est etc). Là en est que à l'époque il "suffisait" de partir de cette environnement pour se retrouver un groupe et ne plus subir cette exclusion, aujourd'hui quoi qu'il arrive, on se retrouve être la minorité car les réseaux sociaux mettent en communication tout le monde, ce qui pousse les gens à vouloir prôner d'avantage leur appartenance et le rendre plus légitime que l'autre. Pour moi, les réseaux sociaux n'ont apporté qu'une échelle plus grande à quelque chose qui se faisait déjà mais où chacun arrivait à trouver sa place, place qui aujourd'hui n'existe plus pour les mêmes raisons qui rendent les réseaux sociaux géniaux: la possibilité de communiquer avec le monde entier.

  • Sapphire Wilhelm

    Si il y a des preuves incontestables du fait que l'humain puisse être mauvais, il y en a autant qui montre qu'il peut être bon.
    Notre véritable nature n'est ni bonne ni mauvaise, notre nature c'est de choisir.
    Nous sommes tous capables du pire comme du meilleur. Il suffit de regarder sincèrement en soi-même pour le comprendre.
    Twitter et les RS en général ne révèle en rien notre nature, il ne font que nous inciter à cultiver le pire qu'il y a en nous-mêmes.

    C'est l'idéologie capitaliste qui présente systématiquement la nature humaine comme étant mauvaise.
    Parce que le fait de faire croire à tout le monde que l'humain est uniquement mauvais rend indispensable l'usage de l'argent dans la société.
    "Sans argent, ce serait le chaos, la loi de la jungle".
    Et l'argent permet ensuite de justifier toutes les injustices par des "impératifs" économiques.
    Par exemple, on pourrait doubler nos réserves d'eau potable sur Terre, mais on ne le fait pas car ce n'est pas "économiquement viable".
    Autrement dit, on laisse mourir de soif (et de faim) des populations entières simplement pour "préserver l'économie".
    "L'économie" c'est le dogme du 21è siècle, et comme la religion à l'époque, tout le monde semble y croire…

  • Val29theKing

    True story mais a quelle moment tu va en convention pour balancé ta haine a un vidéaste ? Ignore le il as pas assassiné toute ta famille..

    Absol et anthox ma vie serait tellement nul sans eux j'adore leur anecdotes courage a vous n'empêche 😅

  • Laurent Figuin

    Bonjour, et merci pour cette vidéo ! A ta question je répondrais que les réseaux sociaux est location de donne un maximum de visibilité à une minorité (renforcer par ce sentiment d’invulnérabilité sous couvert de l’anonymat ) voilà c’était mon point de vue ^^ . Bonne continuation !

  • hallucinati0n

    Aujourd'hui, j'ai fait mon passage annuel (voire bi-annuel) sur Twitter… j'y ai parcouru deux ou trois threads (c'est bien comme ça qu'on appelle les fils de discussions là-bas ?), au bout de 5 minutes j'étais déjà assez mal à l'aise, et au bout de même pas une demi-heure, j'ai fermé l'appli. Un tel concentré de violence gratuite, banalisée comme un "bonjour", c'est juste fou. Surtout niveau mysoginie, j'ai été servie…d'ailleurs, la lecture d'un certain thread, trouvé au pif, m'a permise d'apprendre qu'aux yeux de beaucoup de personnes, une femme refusant la demande en mariage de son copain (sans aucun critère supplémentaire hein, juste le refus) = pute, salope, traînée, femme indigne. Ca fait peur tout de même… même ceux qui tentaient de tempérer en disant "mais si la femme n'est pas prête ? S'ils sont ensemble depuis trop peu de temps pour penser au mariage ? Et si ça ne va pas dans leur couple ?"… la violence des propos des autres demeurait inchangée, toujours à l'égard de l'ensemble de la gent féminine. Comment est ce possible de manifester tant de haine pour des "raisons" si arbitraires ?
    Le point positif, c'est que ça m'a rappelé que tu avais fait une excellente vidéo sur le sujet, donc me revoilà 😊

  • Ardonie

    Active sur Twitter depuis un an, je pense bientôt fermer mon compte.
    J'y aborde des sujets comme les relations toxiques, la dépression ou la dépendance affective, avec bienveillance et humour.
    Mais depuis les 300 abonnés, les vagues de haine sont de plus en plus fréquentes :
    – Des gens dépressifs se vexent au moindre "garde espoir",
    – Crient au "droit de se plaindre" sur Internet,
    – S'insurgent quand ils entendent que le bonheur ne dépend pas de l'argent ou la notoriété, mais est propre à chacun.
    C'est très dangereux pour quelqu'un de fragile et innocent de venir "sympathiser" sur les RS, encore plus dans le but d'affirmer sa personnalité et ses opinions : Il sera souvent mal compris et se recevra une shitstorm au moindre mot compris de travers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *